Mioshe et le « Global truc »

Paris 14

À quoi devons-nous le plus résister aujourd’hui ?⁣
C’est la question que nous avons posée aux habitants du 48 rue du Père Corentin - rue du nom d’un prêtre résistant abattu dans son couvent en juin 1944.⁣

Le thème qu'ils ont choisi de défendre sur leur façade est l'écologie et nous leur avons proposer d’inviter l’artiste Mioshe pour porter leur message sur leur façade.⁣

Dans la fresque « Global-Truc », l’artiste rennais représente un personnage féminin exécutant une position de yoga sur la tête. Entourée de roseaux, elle réalise cette prouesse d’équilibre et de maîtrise de soi sur un tas chaotique de conteneurs vomissant leurs cargaisons : marchandises de court terme déjà déchets en devenir.⁣

Ce personnage est-il une divinité ? Ou bien tout un chacun ?⁣
Sa posture, en tout cas, apparaît comme un geste militant de résistance, aussi douce que déterminée, à la surproduction et à la surconsommation mondiale dont nous sommes tous responsables et victimes.⁣

À moins comme le dit l’artiste, que le yoga participe lui aussi sagement au « Global-Truc ».⁣

Un projet mené tout au long de l’année 2019 avec les habitants du 48 rue du Père Corentin, le Conseil de Quartier Jean Moulin - Porte d’Orléans, la Mairie du 14ème arrondissement et Paris Habitat.⁣

Photographies : © Renaud Cousin Collectif GFR











Vlady, ateliers « Passerelles » 2019

Next Project

See More