Façades 03

156 rue d'Aubervilliers, Paris 19e

Pour cette troisième édition de Façades, GFR a invité l’artiste rennais Mioshe à créer une oeuvre d’après les témoignages et participations des habitants. Au cours de ce projet, GFR s’est intéressé à l’amour et la confiance chez les jeunes dans l’espace public. 




Peut-on exprimer librement son amour ? L’amour doit-il rester invisible, caché pour exister ou au contraire manifesté à la vue de toutes et tous ? Ces gestes sont-ils genrés ?

© GFR

© GFR

Pour explorer ces questions, et par là-même les discriminations de genre, GFR s’est entourée de quatre associations du quartier - Clichés Urbains, Korhom, la MCV et le collectif Tribudom - qui ont chacune animé des actions et ateliers sur ce thème avec les habitant-e-s, et notamment les jeunes, au cours des mois de septembre et octobre. 


© GFR


C’est ensuite l’artiste Mioshe qui a pris le relais en interprétant les participations de chacun-e-s et en restituant ces témoignages sous la forme d’une grande fresque colorée de 20 mètres de haut, Montée en confiance

© GFR

Mioshe


© GFR

Peignant des univers surréalistes et foisonnants, Mioshe mêle des personnages et paysages transformés, acidulés, étranges, jouant avec l’absurde.
Ses oeuvres monumentales s’inspirent tout autant de peintures amandes que de mythologie grecque, et créent des passerelles avec des sujets de société contemporains comme ici, avec la question de l’égalité femmes-hommes.



L'inauguration


Durant l’inauguration de la fresque de Mioshe, le 19 novembre 2016, GFR a invité Céline Robineau et Matthieu Gaudeau pour une performance de danse-contact, inspirée des témoignages des participant-e-s et de l’oeuvre elle-même.

Du corps à l’expressivité, de la parole au geste, du dessin au mouvement, les deux danseurs questionnent l’attention, l’écoute, l’altérité. Tous deux danseurs de Contact Improvisation, ils travaillent ensemble autour d’un cycle à la croisée de leurs pratiques respectives : « Territoire Partagé ». 

© GFR

© GFR


Lord de l’inauguration, le public a également pu profiter d’animations ludiques de réflexion autour des thèmes du genre et de la liberté d’expression, animés par l’association Korhom, ainsi que des projections et une exposition autour des ateliers et de la réalisation de la fresque, et des discussions animées par les animateurs de la MCV.



© GFR


Rosa Parks fait le mur

Next Project

See More