Façades 02

Journée des droits des femmes, Paris 19e

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars 2016, et dans le cadre de son projet annuel « FAÇADES », interventions artistiques dans l‘espace public sur l’égalité femmes-hommes, GFR a proposé une visite du Mur-Forum Rosa Parks, qui accueille la plus longue fresque de street art de Paris, et aussi la plus féminine, avec 80% de femmes artistes invitées. 

Pour l’occasion, GFR a installée une nouvelles oeuvre de l’artiste new-yorkaise Tatyana Fazlalizadeh, réalisée d’après la rencontre de femmes du 19ème arrondissement, et des membres de l’association Genre&Ville.

Suite à la visite du Mur-Forum, et à la découverte de l’oeuvre de Tatyana Fazlalizadeh, le public était invité à participer à une atelier de sérigraphie d’affiches féministes, animé dans l’espace public par le collectif La Rage et ouvert à tou-te-s.


© Hélène Bernardat

© Hélène Bernardat
                                            © Hélène Bernardat

La visite était animée par la directrice artistique de FAÇADES, Véronique Drougard, qui a proposé une lecture des oeuvres du Mur-Forum Rosa Parks, du point de vue de la lutte contre le sexisme et des rapports de genre. Inauguré dans le cadre de l’ouverture de la gare de RER E, le Mur-Forum accueille des oeuvres de street art questionnant le vivre-ensemble, l’engagement citoyen et la place des femmes dans l’espace public, valeurs chères à la grande militante américaine Rosa Parks. Fruit d’un travail de trois mois, cinq artistes internationaux - Kashink (Fr), Zepha (Fr), Katjastroph (Fr), Bastardilla (Col) et Tatyana Fazlalizadeh (Usa) - ont mobilisé la participation des habitants de tout le quartier - situé à la frontière des 18e et 19e arrondissements.


© Hélène Bernardat

L’atelier de création d’affiches féministes était animé par le collectif La Rage. Chacun-e était invité-e à expérimenter la technique de la sérigraphie, pour ensuite coller son affiche sur une séquence du Mur-Forum Rosa Parks. Chaque affiche collée a été l'occasion d'une prise de l'espace public, pour faire passer des messages d'égalité et de lutte pour les droits des femmes, et venait soutenir le propos artistique et militant de l’artiste Tatyana Fazlalizadeh.

Collectif La Rage - larage.org

© Hélène Bernardat


© Hélène Bernadat
                                                                     © Hélène Bernadat

© GFR

Après un atelier réunissant douze femmes du quartier et d’autres arrondissements de Paris sur la question du harcèlement de rue et des inégalités entre femmes et hommes, l’artiste Tatyana Fazlalizadeh a collé sur le mur Rosa parks fait le mur et dans d’autres quartiers des portraits de ces femmes avec des slogans affirmant leur pouvoir d’agir.

Chaque femme, après une discussion entre féministes et adolescentes sensibilisées à cette lutte grâce à des associations comme Clichés urbains et Korhom, a souhaité affirmer le droit fondamental des femmes à un espace public libre, sans discrimination ni rapport de force à caractère genré.

L'oeuvre réunissant les portraits de femmes rencontrées durant le projet Rosa Parks fait le mur, le 31 octobre 2015, a été inauguré le 8 mars 2016, dans la cadre de la journée internationale des droits des femmes.

☞ TatyanaFazlalizadeh - tlynnfaz.com

© Hélène Bernadat


© Véronique Drougard

Façades 03

Next Project

See More